Le poêle à bois est un appareil de chauffage à la fois pratique et écologique. Il procure de la chaleur à votre bâtiment, assurant le confort des occupants. Cependant, pour garantir la sécurité de ces derniers, il est indispensable de l’entretenir régulièrement par le biais du ramonage.

Il y a deux types d’entretiens à effectuer en fonction de leur fréquence : annuel ou bimensuel. L’intervention d’un professionnel est obligatoire dans les deux cas. Tous les détails dans cet article. Découvrez également les inconvénients de négliger la réalisation du ramonage.

Les différentes raisons de procéder à un ramonage

Le ramonage est une obligation. Il permet d’assurer la santé et la sécurité des habitants d’une maison. Il limite les risques d’empoisonnement au monoxyde de carbone. Il permet également d’améliorer les performances de votre poêle par le biais d’un tirage qui se trouve au niveau du tuyau d’évacuation des fumées. À défaut de cet entretien, vous pouvez perdre votre couverture en cas de sinistre.

L’intervention d’un expert du ramonage est indispensable dans le cas d’un ramonage annuel. En revanche, en ce qui concerne le ramonage régulier, vous pouvez le réaliser vous-même tous les deux ou trois mois mais il ne s’agit pas ici d’une exigence légale. C’est simplement un entretien réalisé dans le but d’améliorer le fonctionnement de votre poêle. Il peut permettre de dépoussiérer ou d’enlever les cendres à l’intérieur du conduit. Pensez également à nettoyer les parois et vitres intérieures de votre poêle.

Les différentes phases du ramonage

Le ramonage annuel, réalisé par un professionnel, comprend plusieurs phases : la première est l’entretien de conduit. Cela consiste à enlever les résidus et les déchets qui restent sur le conduit d’aération de votre poêle à bois. Pour ce faire, utilisez une perche avec hérisson ou une canne. Le démontage et le nettoyage du déflecteur figurent parmi les nombreuses tâches à réaliser pendant un ramonage annuel. Il est également effectué dans le but d’ôter les déchets et les cendres.

Un entretien des canaux de circulation de fumée s’impose aussi durant le ramonage annuel. Cela nécessite le démontage des trappes avant de nettoyer l’intérieur des tuyaux. Pour terminer, une vérification du fonctionnement du poêle et du tirage seront effectués. Pour ce faire, le professionnel s’assure que la fumée s’échappe bien de la cheminée.

À la fin du ramonage annuel, le ramoneur doit vous fournir le certificat de ramonage. C’est une attestation qui prouve que vous avez bien effectué l’entretien annuel de votre poêle et que celui-ci fonctionne bien. Ce document doit inclure la période de ramonage, les recommandations pour les réparations et les différents conduits nettoyés. Il comporte également les observations à propos de votre conduit de poêle à bois. Le ramoneur doit aussi signer ce certificat de ramonage pour attester de l’authenticité de son acte.

Sachez que la validité du certificat de ramonage est réduite. Pour un entretien annuel, elle est d’un an. Par contre, pour un ramonage bisannuel, elle s’étend sur six mois. Le ramoneur ne sera toutefois pas obligé de vous procurer ce certificat de ramonage si vos conduits ne respectent les normes.

Le prix du ramonage

Le coût d’un ramonage de cheminée peut faire hésiter certains propriétaires à le faire réaliser par un professionnel. Dans le cas d’un poêle à bois, ce n’est pas justifié. Le tarif d’un entretien de poêle à bois varie d’une région à une autre. Il dépend également de l’état de vos tuyaux d’évacuation. Si vous avez toujours réalisé un entretien régulier de votre poêle, le coût ne sera pas conséquent. Pour ceux qui habitent à Paris et en Île-de-France, prévoyez entre 60 et 90 . En Province, vous paierez moins : entre 40 et 60 €.

Qui doit faire faire ce ramonage ?

La prise en charge des travaux de ramonage revient à la personne qui utilise le poêle à bois. Plusieurs cas peuvent se présenter selon s’il s’agit de propriétaires ou de locataires. Si vous êtes propriétaire et que vous habitez le logement, vous vous occupez des travaux de ramonage du poêle à bois.

Si vous êtes un propriétaire bailleur, c’est au locataire de réaliser l’entretien annuel du poêle à bois. Les différents frais liés à cette opération sont à sa charge. Toutefois, il est de votre devoir de vérifier que le ramonage a bien été réalisé. Si vous habitez dans un immeuble, ce sont les copropriétaires qui doivent demander à faire réaliser le ramonage. Ils doivent se partager les frais entre eux.

Ne pas réaliser l’entretien annuel du poêle à bois : conséquences possibles

L’entretien annuel du conduit de cheminée est à la fois une nécessité et une obligation. Cependant, vous devez faire attention à ne pas vous adresser à des arnaqueurs pour réaliser cette opération. À cause d’un mauvais entretien, par exemple, une maison à Roubaix a brûlé à cause d’une cheminée qui a pris feu. La propriétaire affirme qu’elle a bien effectué le ramonage du conduit de sa cheminée en faisant appel à des démarcheurs à domicile. La facture obtenue était en réalité fausse.

Les pompiers ont profité de leur intervention chez cette personne pour rappeler qu’il était indispensable de mettre en place des détecteurs de fumée. Si une passante n’avait pas alerté la propriétaire, celle-ci ne serait même pas au courant que sa maison avait pris feu. Les flammes ont commencé au niveau du tuyau d’évacuation, selon les dires des services incendie. La non-réalisation du ramonage implique des sanctions sévères, voire le paiement d’une amende, elle peut s’élever à 450 €. L’absence de l’entretien annuel de votre poêle à bois peut aussi provoquer un incendie.

Les meilleures périodes pour réaliser le ramonage de poêle à bois

Le ramonage de poêle à bois doit être réalisé au moins deux fois par an. Le premier est à effectuer pendant la période hivernale. Le second ramonage, en revanche, peut se dérouler selon vos convenances. Évitez seulement un ramonage en automne : les demandes de ramoneurs sont élevées à cette période de l’année. Privilégiez par exemple un entretien de poêle à bois au printemps.

0 Commentaires

Laisser un Commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.