Les nettoyeurs haute pression sont utilisés pour des opérations d’entretien courant comme le nettoyage d’une terrasse ou d’une cour, mais également pour désencrasser les meubles de jardin, les façades, etc. Tous les modèles disponibles sur le marché correspondent chacun à type de travail précis. En tenant compte du niveau de l’équipement, de sa sophistication et de son prix, il convient de bien identifier ses besoins avant d’arrêter son choix.

La pression : le premier paramètre à considérer

Pour un nettoyeur haute pression, la pression indique la force à laquelle l’eau sera expulsée de l’engin et donc sa capacité à enlever la crasse. La pression est souvent exprimée en bars pour les nettoyeurs et plus rarement en pascals. Les modèles les plus simples et les plus accessibles ont quelques dizaines de bars, tandis que les nettoyeurs haute pression sophistiqués sont capables d’atteindre plus de 300 bars. Il faut noter que les besoins en pression ne demeurent pas les mêmes, que ce soit pour rincer un vélo après une sortie en forêt ou décrasser la façade d’un bâtiment. Il faut voir les meilleurs nettoyeurs haute pression sur ce comparatif. Des modèles d’entrée de gamme seront adéquats pour décoller la boue d’un VTT avec leur pression de 110 bars. Par contre, pour lui faire retrouver sa jeunesse à une terrasse, il vaudra mieux choisir des modèles avec des pressions de 140 bars. Dans la plupart des cas, la pression peut être accommodée de sorte qu’un nettoyeur haute pression haut de gamme et puissant puisse être aussi capable d’effectuer les tâches les plus simples. Évidemment, l’inverse ne serait pas possible.

Le débit : la deuxième caractéristique à surveiller

Le débit exprime la quantité d’eau qui sera utilisée sur une période donnée. Il est généralement exprimé en litres par heure (l/h). Un débit élevé assure souvent un temps de travail moins important pour une surface donnée. Certains fabricants informent alors sur la vitesse de nettoyage de leurs modèles en mètre carré par heure. Le débit influence en partie la pression, car plus il est élevé, plus il y a des chances pour que la pression le soit également. Le débit des nettoyeurs haute pression de classe moyenne oscille entre 200 et 300 l/h. Il peut évoluer à plus de 600 l/h pour les modèles plus avancés.

Le type de moteur

Les nettoyeurs haute pression se regroupent en deux grandes familles : les modèles à moteur thermique qui sont conçus bien souvent pour des usages professionnels, et les modèles plus classiques à moteur électrique comme ceux que l’on trouve dans la plupart des nettoyeurs grand public du marché. Les moteurs thermiques possèdent plusieurs avantages, notamment une plus grande puissance pour accomplir des tâches exigeantes.

0 Commentaires

Laisser un Commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.