Quand le printemps arrive, c’est le moment de faire le grand ménage, tout le monde y met du sien : petits et grands. C’est l’occasion de faire le tri, de laver et de ranger. Mais lors de ce nettoyage en profondeur, on a tendance à commettre certaines erreurs. Pour devenir un as de la propreté pendant le ménage du printemps, suivez le guide. Vous pourrez aussi intéressée par Nos recommandations pour réussir votre ménage de printemps.

 

Comment devenir un pro du nettoyage du printemps ?

L’éponge et les serpillères, de vrais nids à bactéries : Il y a à peu près 10 millions de bactéries sur une éponge de cuisine en raison de son épaisseur, de son humidité constante et de son usage partout et pour tout. Pour la serpillère, elle collecte un million de bactéries tous les 10 m². Afin d’éviter la prolifération des microbes, enlevez la partie amovible de la serpillère, et lavez-la à 60°C après chaque usage. Tous les 2 mois, changez la toile nettoyante.

 

Le grand ménage de printempsLes pièces les plus poussiéreuses : Lors du nettoyage de printemps, priorisez les tâches par ordre d’importance. Ainsi, focalisez-vous en premier lieu sur les pièces qui souillent le plus rapidement. Avec les résidus d’aliments, les températures ambiantes, la vaisselle… les bactéries et les poussières règnent dans la cuisine, elle doit donc être nettoyée en premier lieu. Après, c’est la salle de bain avec la grande humidité à l’intérieur et les bactéries fécales présentes. Ensuite, faites le grand ménage dans les chambres à coucher.

 

L’utilisation des lingettes mouillées : Pour enlever rapidement la poussière, on mouille la surface à nettoyer. Mais sachez que l’humidité ne fait qu’attirer la poussière. Ainsi, pensez à avoir recours à des lingettes sèches et antistatiques. Après l’opération de dépoussiérage, mélangez l’eau avec une goutte d’adoucissant, et répandez sur la surface à nettoyer pour empêcher la poussière de s’y réinstaller.

 

Le nettoyage des oreillers pour éviter la prolifération des mites : Pendant le ménage de printemps, on change les draps, les taies d’oreillers et la housse de couette, mais on oublie souvent les oreillers. Avec l’humidité de l’air et son épaisseur, l’oreiller est un environnement favorable à la propagation des mites. Son passage à la machine ne suffit pas pour tuer ces insectes. En plus de ça, mettez-le au soleil pour l’exposer aux rayons ultraviolets. Ces derniers ont des vertus antibactériennes, ils peuvent éliminer les mites après 24h d’exposition.

 

Le congélateur ne tue pas les germes : Le frigo n’est pas oublié pendant le ménage de printemps, mais on néglige souvent le congélateur. Les germes ne se propagent pas en dessous de 2°C toutefois, quand vous ouvrez votre congélateur, la chaîne de froid est rompue, la température accroît, et c’est ce qui attire les bactéries. Donc, il faut penser à dégivrer et à nettoyer le congélateur. Videz-le, et placez les aliments dans des poches sous vide. Ensuite, déposez des serviettes à l’intérieur, éteignez-le, et décongelez toute une nuit. Le lendemain, désinfectez avec un nettoyant à base de vinaigre pour chasser les bactéries.

 

La machine à laver ne se nettoie pas automatiquement : Vu qu’elle est utilisée pour nettoyer, la machine à laver ne paraît jamais sale, mais c’est faux. Après chaque utilisation, cet appareil est envahi par les moisissures, et cela participe à la propagation des microbes. Ajoutez 50 grammes de bicarbonate de soude dans le tambour, et 50 ml de vinaigre blanc dans le bac à détergent. En plus d’être totalement décalcarisée, votre machine émanera une bonne odeur.

 

Les gants ne protègent pas des microbes : Que ce soit pour faire briller les toilettes ou pour frotter la vaisselle, on s’équipe d’une paire de gants en caoutchouc, mais ce n’est pas suffisant. La transpiration mélangée à l’eau qui s’introduit dans les gants engendre un milieu de moisissures favorisant la prolifération des microbes. Pour éviter cela, mettez de la farine dans les gants avant de les mettre afin d’absorber la moisissure. Après utilisation, retournez-les, et séchez-les à l’air libre.

0 Commentaires

Laisser un Commentaire.