Une aide-ménagère est une professionnelle qui est appelée pour s’occuper des tâches ménagères dans une maison ou appartement. Elle est souvent sollicitée par les personnes âgées ou par les familles avec des enfants de bas âge. Elle réalise différentes tâches, mais lesquelles ? Quelles tâches fait-elle et quelles tâches ne fait-elle pas ? Zoom sur le sujet.

Les différentes tâches ménagères d’une aide-ménagère

Employée de maison, l’aide-ménagère se charge du ménage de toute la maison : chambre à coucher, salon, cuisine, salle de bain… Elle s’occupe aussi bien de l’intérieur que de l’extérieur. Comme une femme de ménage, elle est amenée à dépoussiérer, à laver les vitres, à faire le lit, à réaliser des petits travaux de couture, à nettoyer le sol… Elle s’assure que l’habitation soit en ordre et propre. Pour la bonne tenue de la maison, elle peut aussi laver les vêtements et le linge de maison (rideaux, draps, couvertures, tapis…) et les repasser après. S’il y a des plantes, l’aide-ménagère s’en occupe, tel est aussi le cas pour les animaux de compagnie (poisson rouge, chats, chiens…). Au besoin, elle prépare aussi les repas (petit-déjeuner, déjeuner et dîner), c’est fait suivant les recommandations du maître ou de la maîtresse de maison. Mais encore, elle fait les courses aux magasins et aux supermarchés. Suivant les besoins, elle peut travailler à temps complet ou à temps partiel. Si vous faites appel à une aide ménagère, un contrat de travail vous lie à elle. Ce document précise ses fonctions et ses heures de travail. Elle peut venir une ou deux fois par semaine, tous les matins, tous les jours…

L’aide-ménagère comme assistante de vie

aide ménagère

Crédits : Twenty20

Bien plus qu’une femme de ménage, l’aide-ménagère aide les personnes dont elle se charge à maintenir un contact et une ouverture sur le monde extérieur. C’est une assistante de vie qui vient en aide aux personnes en situation de perte d’autonomie ou de dépendance. Sa présence dans la maison évite à ces dernières l’admission en établissement de soin ou de retraite médicalisée. Elle facilite leur vie en faisant différentes tâches en plus de celles qui sont citées plus haut. On parle de l’hygiène et du confort corporels (réfection du lit, toilette, tenue vestimentaire, élimination…). Mais encore, elle accompagne lors du lever et du coucher, à la marche et aux sorties (loisirs, visites médicales, promenades…). L’aide-ménagère offre également un soutien intellectuel au moyen des chants, des jeux de société, de la lecture et des discussions. N’oublions pas le soutien moral via une écoute attentive.

Les tâches non autorisées

Certaines tâches ne sont pas réalisées par l’aide-ménagère comme le service à table, c’est du recours du majordome. Aussi, elle ne fait aucune tâche insalubre, dangereuse et inadaptée. Elle ne soigne pas les enfants et les animaux domestiques, elle ne nettoie pas les parties communes d’immeubles (couloirs, escaliers…), et elle ne fait pas des travaux de bricolage. Précisons également que l’aide-ménagère ne nettoie pas l’extérieur en mauvais temps (grand froid, pluie, neige, forte chaleur…), et elle ne déplace pas les objets trop lourds. Elle ne doit pas aussi faire des transactions bancaires pour le compte de son maître ou de sa maîtresse.

0 Commentaires

Laisser un Commentaire.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.