Et si vous revoyez vos habitudes de ménage en adoptant désormais des astuces bio ? C’est la meilleure solution pour la prévention de la planète et de votre santé. Avec nos conseils, dites adieu aux produits chimiques pour nettoyer, pour laver, pour dégraisser, pour faire briller…, et faites entrer dans votre quotidien les alternatifs naturels ainsi que les astuces de grand-mère à base de produits naturels. Vous pourrez aussi aimer Tout ce qu’il faut savoir du ménage du printemps.

 

Le ménage bio, écologique et minimaliste

Dans la salle de bain et les toilettes : Pour détartrer et pour lustrer la robinetterie et le carrelage dans la salle de bain et les toilettes, utilisez du vinaigre blanc. Le citron a déjà prouvé son efficacité sur l’inox. Pour le nettoyage du lavabo et de la baignoire en émail, employez du bicarbonate de soude. Pour désinfecter, ne pensez pas tout de suite à l’eau de Javel, l’huile essentielle de thym marche très aussi. Elle est moins agressive, mais tout en étant efficace contre les germes. Vous pourrez diluer 3 gouttes de cette huile avec demi-cuillère à soupe de vinaigre blanc et mélanger dans un récipient rempli d’eau. Faites attention aux désodorisants chimiques renfermant des substances toxiques comme le benzène ou le formaldéhyde. La meilleure alternative reste l’huile essentielle qui est moins polluante pour l’air ambiant.

 

Ménage écoloDans la cuisine : Afin de dégraisser l’évier et les autres surfaces de la cuisine, même l’intérieur du four, le bicarbonate de soude fait des miracles. Il nettoie, désinfecte et désodorise efficacement. Quant à la vaisselle, de plus en plus de marques commercialisent des produits vaisselle labellisés écolos et sans agents antibactériens néfastes. Si vous avez un lave-vaisselle, vous faites déjà des économies d’eau contrairement au lavage à la main. Mais optez toujours pour un détergent sans phosphates. Afin de frotter les cuivres, ayez recours au citron ou au vinaigre blanc. Pour un ménage 100 % bio, privilégiez les produits durables aux produits jetables. L’éponge, le chiffon et la serpillère sont mieux que les essuie-tout et les lingettes à usage unique produisant 5 fois plus de déchets.

 

Dans la chambre : Afin d’en finir avec la poussière, utilisez un chiffon humide pour ne pas recourir aux produits antistatiques et lustrants répandant des COV ou Composés Organiques Volatifs dans votre maison. Ces derniers ne feront que polluer l’air dans les chambres à coucher. Pour apporter plus de brillance aux meubles en bois et aux surfaces en marbre, rien ne vaut l’huile de lin ou la cire d’abeille. Pour lutter contre les mites dans les armoires, quelques gouttes d’huile essentielle de bois de cèdre suffisent amplement. La chasse aux acariens passe par les huiles essentielles de citronnelle, de menthe, d’eucalyptus ou d’arbre à thé.

 

Dans toute la maison : On trouve différentes astuces bio pour le nettoyage des vitres comme l’utilisation du papier journal humidifié et froissé. Vous pourrez aussi substituer les produits de lavage de vitre par une solution à base de vinaigre blanc et d’eau chaude. Pour les sols, ayez recours à une serpillère en microfibres qui collecte bien les saletés. Vous avez la possibilité de l’humidifier avec des agents nettoyants naturels comme le savon de Marseille. Ce dernier se mélange avec un peu de vinaigre blanc et d’huiles essentielles pour désinfecter et pour désodoriser.

 

0 Commentaires

Laisser un Commentaire.